Accueil » Acupuncture » Quand peut-on faire appel à l’acupuncture ?

Quand peut-on faire appel à l’acupuncture ?

Son domaine d’élection est le trouble fonctionnel. C’est-à-dire le trouble qui précède et induit le plus souvent la lésion organique irréversible ultérieure : spasmes, douleurs, contractures, déséquilibre neurovégétatif (sympathique-parasympathique), syndromes dépressifs et anxieux mineurs, etc. Le trouble traduit une souffrance de la physiologie-par insuffisance ou excès, où qu’elle se situe, non identifiable précisément, non objectivable par la panoplie diagnostique moderne, et quelle que soit son origine (environnement, erreur diététique , stress divers, etc..), mais bien ressenti par le malade.

Le corps recèle des centaines de points d'acupunctureL’acupuncteur compétent peut faire régresser cette pathologie à ce stade et avant l’apparition d’une atteinte organique sévère. Il arrive même que certaines affections, tels le zona ou l’ulcère de l’estomac par exemple, atteintes apparemment organiques mais réversibles, soient justiciables de cette médecine qui donne ici de très bons résultats.

Ainsi, toute manifestation douloureuse, articulaire (rhumatisme++), ou viscérale (migraine, colite, sinusite, etc.), spasmodiques, intestinale, hépatique, bronchique, musculaire, etc ,toute baisse de l’état général, vertige anxiété, dépression, malaise, allergie, etc peuvent être traités par l’acupuncture après élimination d’une cause grave, nécessitant une approche thérapeutique, par le médecin consulté.

Une médecine alternative et naturelleS’agissant d’une médecine naturelle sans apport médicamenteux, les résultats qui dépendent d’une bonne indication et la compétence du patricien, peuvent être obtenus rapidement dans les cas récents et aigus, mais il faut savoir patienter lorsqu’il s’agit de troubles anciens ou chroniques . Le nombre de séances nécessaires est variable selon le cas : de cinq dans les premiers, vingt en moyenne dans les seconds. L’absence de toute réaction à la cinquième séance n’est pas favorable, sauf exception dont l’appréciation est laissée au jugement et à l’honnêteté du praticien. Les résultats sont habituellement durables, souvent définitifs ; ils se produisent souvent au cours des deux mois qui suivent le traitement.

La fréquence des séances est également variable : bi ou tri hebdomadaire dans les cas aigus et récents, hebdomadaire, bimensuelle ou quadriannuelle (aux changements de saison) pour les cas chroniques et l’entretien du résultat obtenu ainsi que pour la prévention des rechutes.